Battery Park

Aquarium & Fire Boat / Bateau Pompier

L’histoire de Battery Park commence dès l’époque précolombienne. Les Amérindiens Kapsee, un sous-groupe lenape, peuplaient les environs du parc actuel. A leur arrivée, au xviie siècle, les Hollandais baptisèrent cet espace “Capske Hoak”, du nom de ses premiers occupants.

La pointe sud de Manhattan, qui offre une vue dégagée sur la baie de New York et les Narrows, c’est-à-dire sur le chenal d’accès au port de New York, fut rapidement considérée comme un emplacement stratégique pour la défense de la colonie hollandaise. Dès 1626, les colons y battirent un fort nommé Fort Amsterdam.

En 1664, les Anglais, reprirent New York aux Hollandais. Il donnèrent un nouveau nom au bâtiment en l’appelant Fort James. Il changea de nom à plusieurs reprises durant la période anglaise, puisqu’il prit successivement les noms de Fort William, de Fort Anne et de Fort George. En 1683, le gouverneur anglais Dongan installa une série de canons à proximité du fort. Le nom de Battery Park provient des pièces d’artillerie qui y étaient autrefois installées.

En 1783, les Américains reprirent New York aux Anglais. En 1790, le fort fut rasé et ses environs devinrent une promenade publique. Dès 1808 néanmoins, il fut décidé de bâtir une nouvelle structure défensive, West Battery, qui sera rebaptisé plus tard Castle Clinton, sur une île artificielle à quelques encablures du parc. Le fort fut cédé en 1823 à la ville et devint un centre de loisir l’année suivante.

Plus d’Info au source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Battery_Park